Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
J'ai créé ce blog pour donner ma vision de la mode,quelles sont les tendances qui me touchent plus que d'autres aussi bien dans les grandes maisons de coutures que dans les magasins que tout le monde fréquentes. C'est vous qui écrivez le journal de votre style.

Dressing Diaries

J'ai créé ce blog pour donner ma vision de la mode,quelles sont les tendances qui me touchent plus que d'autres aussi bien dans les grandes maisons de coutures que dans les magasins que tout le monde fréquentes. C'est vous qui écrivez le journal de votre style.

Meet Mony !

com
Tatoo H+1
Tatoo H+1

Aujourd'hui, je vous propose un article "flashback" car je souhaite vous présenter quelqu'un de très spécial que j'ai rencontré lors de mes vacances près de Biarritz . Elle est la seule qui désormais à le droit de m'approcher avec une aiguille pour dessiner sur ma peau ! Elle se prénomme Mony et elle officie à Tarnos (je vous ai mis le lien de sa page Facebook). Mony a eu la gentillesse de bien vouloir reprendre un tatouage qui a été fait par un confrère dans ma région.

Je vous laisse apprécier son travail, il n'y a pas à dire le changement est radical. Les étoiles ont une vraie forme d'étoile et "l'habillage" autour donne tout son charme au tatouage. De plus, elle a eu l'extrême patience (je dis ça car cela n'a pas été une mince affaire...) de réaliser le Sister's tatoo, la pose du stencil entre nos doigts entremêlés pour l'effet miroir, je pense qu'elle s'en souvient encore... Je m'explique, il s'agit d'un tatouage que ma Soeur et moi avons sur le même endroit du corps (l'annulaire de la main gauche pour moi et la droite pour elle). Il représente ce qui nous lie notre Frère, Elle et Moi... la musique donc quoi de plus normal qu'une clé de sol pour exprimer notre amour commun de la musique mais aussi celui que l'on se porte.

Sister's tatoo

Sister's tatoo

Tatoo avant le passage de Mony.

Tatoo avant le passage de Mony.

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article